Journée Mondiale de l’Eau | 22 mars 2014

Le 22 mars est l’occasion de célébrer la journée mondiale de l’eau, dont le thème en 2014 est celui de l’eau et de l’énergie, un thème adapté à la réalité québécoise.

WWD_2014_logo_FR

Que ce soit au Québec, au Canada ou en Amérique latine, le mécontentement grandissant face au modèle énergétique et l’agitation sociale, liée aux impacts du secteur de l’énergie sur l’EAU, est de plus en plus fréquent. Plusieurs mouvements et organisations se battent contre des projets tels que l’exploitation et le transport des sables bitumineux, l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste (Québec, États-Unis, Mexique), celle du pré-sal au Brésil, de même que des projets hydroélectriques controversés au Honduras, en Colombie, au Brésil, ou au Mexique.

Quelques Chiffres clés (1):

  • Hydro-électricité: L’hydroélectricité est la plus grande source d’énergie renouvelable pour la production d’énergie. Sa part dans la production totale d’électricité devrait rester autour de 16% d’ici à 2035.

  • Financement de l’eau: Dans les pays en développement, plus de 103 milliards de dollars par année sont dépensés pour le traitement et l’assainissement des eaux usées.

  • Accès à l’eau: en 2012, 768 millions de personnes n’avaient pas accès à des sources améliorées d’eau potable, et 2.5 milliards de personnes n’avaient pas accès à des services d’assainissement améliorés.

  • Énergie éolienne: L’énergie éolienne est la source la plus durable en énergie renouvelable, notamment grâce à ses faibles émissions de gaz à effet de serre et à sa faible consommation d’eau.

  • Pollution par énergies fossiles: Entre 15 et 18 milliards de m3 de ressources en eau douce sont contaminées chaque année par la production de combustibles fossiles

  • Bio-carburants et prix des denrées alimentaires: La demande pour les matières premières de bio-carburants est la source la plus importante d’une nouvelle demande pour la production agricole depuis des décennies; ceci a fortement contribué à la hausse des prix des produits alimentaires de 2007-08.

  • « Eau virtuelle »: ce concept est utilisé pour mesurer les quantités d’eau nécessaires à la production des biens de consommation. Environ 15% environ de l’eau utilisée dans le monde sont exportés sous forme d’eau virtuelle:

             – 9982 litres d’eau pour 1 jeans

             – 5 260 litres d’eau pour 1 kilo de coton

             – 454 litres d’eau virtuelle kg de maïs grain

             – 524 litres d’eau virtuelle pour 1 kg d’orge

             – 15 000 litres d’eau virtuelle pour 1 kg de boeuf

             – 590 litres pour 1 kg de pomme de terre

             – 590 litres pour 1 kg de soja

             – 5000 litres pour 1 kg de riz inondé

À Montréal, dans le cadre de cette journée, un panel de discussion sera organisé à l’UQAM avec des experts du domaine qui répondront à toutes vos questions (Plus d’infos).

(1) Source Données: World Water Day

Source Image à la Une: World Water Day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s