School in a Box: Le modèle des “Pop Up Schools” au Kenya

Au cours des quatre dernières années, 212 écoles de l’académie Bridge ont été implantées au Kenya. En janvier 2013, la compagnie avait ouvert 51 écoles d’un coup, et 78 autres ont été ouvertes en septembre de la même année. Bridge est aujourd’hui responsable de l’éducation de plus de 50,000 enfants au Kenya, et son projet aspire à prendre une dimension globale, espérant servir plus de 500,000 enfants d’ici 2015, 10 millions d’ici 2025.

Bridge a été créé par un ancien entrepreneur de la Sillicon Valley, Jay Kimmelman, son épouse Shannon Mei et leur ami Phil Frei dans le but d’offrir un système d’éducation standardisé et donc répliquable, offrant la même expérience et la même qualité de service à ses ‘clients’, peu importe où ils se trouvent sur la planète.

Un détail important cependant: Les frais sont de $5/mois/élève. L’école n’est donc pas gratuite. L’équipe de Bridge a investi plus de $15 million de dollars pour permettre la standardisation du programme. L’ensemble des frais ‘superflus’ a été éliminé, la majorité des tâches (secrétariat, comptabilité, etc.) se faisant à distance. Les parents paient les frais d’inscription via leur téléphone mobile. Et oui, bien que les parents Bridge gagnent en moyenne $1.23/day, 94% d’entre eux ont un téléphone portable.

L’éducation dispensée suit un modèle rigide disons presque militaire. Le programme et chaque leçon sont écrites à l’avance, préparées au mot et à la minute pour les enseignants. Ceci peut paraitre doctrinaire mais cette méthode présente aussi d’énormes avantages notamment pour les enseignants qui n’ont pas à se préoccuper de préparer leurs classes, et peuvent se concentrer uniquement sur leur enseignement. De plus, le programme de formation des professeurs est également rendu d’autant plus efficace. Ce modèle n’a pas été sans soulever des critiques de la part des pays occidentaux, mais Bridge se défend en mettant en avant l’efficacité et les résultats de leurs élèves.

Cette initiative offre également un point de vue intéressant sur l’efficacité des systèmes scolaires gratuits dans les pays les plus pauvres, qui ont été implantés pour tenter de répondre aux Objectifs du Millénaire de l’accès à l’éducation.

Cet article a été rédigé à partir de l’article paru sur le site wired: http://www.wired.com/design/2013/11/schoolinabox/

Informations générales sur le projet Bridge International Academies

Source Image à la Une: Bridge International Academies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s